Skip to content
Mobile menu

Published in: L'as-tu vu?

Tu ne tueras point

By Sarah GARROFE

L’histoire vraie d’un soldat pacifiste

« Tu ne tueras point » de son titre original « Hacksaw Ridge » est un biopic et film de guerre australo-américain sorti le 9 novembre dernier dans les salles de cinéma. Il a été réalisé par Mel Gibson et dure 131 minutes. Il est interdit aux moins de 12 ans du fait de la grande violence des scènes de bataille.

Il raconte l’histoire vraie de Desmond Doss, né le 7 février 1919, un objecteur de conscience devenu médecin dans l’infanterie américaine lors de la Seconde Guerre Mondiale. Un objecteur de conscience est une personne refusant d’accomplir certains actes voulus par une autorité lorsque ceux-ci sont en contradiction avec les convictions intimes de la personne. Dans le cas de Desmond Doss, il refuse de toucher une arme pour respecter l’un des principes de sa religion (il est adventiste) qui est : « Tu ne tueras point ». Pourtant, il choisit de s’engager dans l’armée en tant que médecin pour servir son pays tout en refusant de tuer et même de porter une arme. Ce refus lui vaudra des problèmes avec ses supérieurs hiérarchiques ainsi que des brimades de la part de ses camarades qui ne comprennent pas pourquoi il souhaite partir à la guerre désarmé. Grâce à l’appui de son père qui était soldat pendant la Première Guerre Mondiale, il reçoit le droit de partir à la guerre sans aucune arme pour se protéger. Il est alors envoyé avec son unité au Japon où il participe à la bataille d’Okinawa. Lors de cette bataille, il sauve 75 personnes seul, sans aucun soutien car le reste de son régiment a reçu l’ordre de se replier. Grâce à cet exploit il devient un héros et est le premier objecteur de conscience à recevoir la Medal of Honor. Il finira Caporal de l’armée américaine. Il mourut le 23 mars 2006 à l’âge de 87 ans.

dossdesmondt_usarmy
Le caporal Desmond Doss

Ce film raconte une histoire pleine de courage et nous décrit un héros de la Seconde Guerre Mondiale. Je vous le conseille si vous aimez les films de guerre et les récits héroïques. Les scènes de guerres sont assez violentes donc si vous n’aimez pas le sang et les explosions mieux vaut s’abstenir. Je lui reprocherais néanmoins de laisser les scènes de bataille prendre trop de place et la mauvaise animation de certaines scènes en images de synthèse qui sont d’autant plus repérables qu’elles sont en contraste avec la très belle réalisation des scènes de combats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *