Skip to content
Mobile menu

Published in: International, Mode

Paris Fashion Week

By Clémence BOULOIZEAU

La Paris Fashion Week est la très célèbre semaine de la mode qui se déroule à Paris durant laquelle de nombreux couturiers mondialement connus et des étoiles montantes de la mode font défiler des mannequins tous plus célèbres les uns que les autres. Pendant un mois les quatre capitales de la mode vont successivement organiser leur Fashion Week en commençant par New York, puis Londres, Milan et pour finir Paris. Dans l’année, six Fashion Week se succéderont dans la capital de la mode (collection printemps/été et automne/hiver pour la Haute Couture féminine, le Prêt à porter féminin et la collection Homme). Dans la semaine, une centaine de marques vont défiler avec des shows pouvant coûter jusqu’à 100 000 €. Au début, tous les défilés se passaient dans le carrousel du Louvre mais maintenant tout Paris se met en mode Fashion Week (Tuileries, le Grand Palais,…).

La première Fashion Week officielle de Paris se déroule en 1973. A l’origine, cette idée vient tout droit des États-Unis. En 1943, profitant que la France soit occupée, New York créa une semaine de la mode appelée « Press Week », uniquement réservée aux journalistes. Alors que Paris est depuis toujours la capitale de la mode, elle est la référence surtout en matière de Haute Couture. C’est cette même capitale de la mode qui inventa les tous premiers défilés. En 1858, un créateur eu l’idée de montrer ses collections dans des salons parisiens sur des mannequins réels et non plus en bois. Au début du XXème siècle, les grandes maisons de couture prennent l’habitude d’organiser deux collections dans l’année mais ce n’est qu’après la Seconde Guerre Mondiale que cette idée se développe en se médiatisant.

De nos jours, les Fashion Week sont copiées dans le monde entier. En 2013, on en compte  plus de 140 sur tout le globe (Bombay, Hong-Kong, Barcelone, …). Bien que cette célèbre semaine de la mode se mondialise, les Etats-Unis, Londres, Milan et Paris, appelés les « Big Four » par les journalistes britanniques n’ont aucun souci à se faire. Ils restent et resteront pour encore longtemps les références en matière de mode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *