Skip to content
Mobile menu

Published in: L'as-tu vu?

Des inconnues extraodinaires

By Sarah GARROFE

Les figures de l’ombre est un biopic américain de Théodore Melfi sortit le 8 Mars en France et qui dure 2h06. Il est adapté du roman Hidden Figures de Margot Lee Shetterly.

Celui-ci raconte l’histoire vraie de trois femmes noires ayant travaillées pour la NASA et aidées à la conquête spatiale. Il nous décrit le quotidien semé d’embûches de Katherine Johnson, Mary Jackson et Dorothy Vaughan toutes trois calculatrices à la NASA. Elles doivent faire face aux discriminations et lutter pour faire reconnaître leur importance dans le processus de mise en orbite du premier astronaute américain :John Glenn. La première, Katherine Johnson, calculera les trajectoires de cette importante mission spatiale. La deuxième, Mary Jackson, deviendra la première ingénieure afro-américaine de l’histoire de la NASA. Enfin, Dorothy Vaughan deviendra spécialiste en électronique, en informatique ainsi que du Fortran et sera charger de programmer l’IBM 7090, un ordinateur chargé des calculs de la NASA.

C’est, à mon humble avis, un superbe film, tant du point de vue du récit, que du rendu de l’image, ou du mélange entre les images d’archives traitant de la conquête spatiale et le récit. Les personnages sont drôles et sympathiques, et il est très agréable de les suivre dans leurs recherches et la course contre-la-montre qui se joue entre les soviétiques et les américains. De même, la question de la discrimination y est traitée, à mon sens, habilement et nous pousse à l’admiration de ces personnages qui luttent contre ces inégalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *