Skip to content
Mobile menu

Published in: vie du lycée

Nouvelles de la conférence sur la presse

By Sarah GARROFE

Jeudi 12 Octobre, les élèves participants à la préparation Science Po ainsi que ceux faisant partie des clubs radio et presse ont été conviés à une conférence sur la presse à Poitiers.

Après un voyage en bus des plus sympathiques, nous sommes arrivés vers 14h au Conseil Régional de la Nouvelle-Aquitaine dans le centre ville de Poitiers. Nous avons alors découvert un amphithéâtre déjà bien rempli et où il régnait une chaleur quelque peu étouffante. Après avoir pris place tout en haut de l’amphi (derniers arrivés, derniers servis), la conférence a commencée…

Monsieur Jean-Pierre Tuquoi, journaliste de son état, nous à rapidement présenté Les Tribunes de la presse qui se tiendront à Bordeaux du 30 novembre au 2 décembre 2017 : trois jours de débats autour de sujets aussi variés que la mondialisation, les réseaux sociaux, les Fake News et autres. Pas moins de 15 débats et ateliers auront lieu lors de cette 6ème édition. Il a ensuite rapidement donné la parole à la conseillère régionale en charge de l’organisation de la conférence (malheureusement je n’ai pu noter son nom, étant trop loin pour le lire, toutes mes excuses).

La conférence a ensuite véritablement commencée avec l’intervention de Nicolas Beau, journaliste. Il a débuté son exposé sur la crise de la presse écrite, d’où elle venait, mais aussi quelles sont ses conséquences pour mieux comprendre le fonctionnement de la presse papier en France aujourd’hui. Il en est ressorti que la presse écrite perd de plus en plus son indépendance depuis plusieurs années maintenant, la crise de 2008 ayant plus ou moins affaiblie les finances de journaux. M.Beau a ensuite enchaîné sur le journalisme d’investigation qu’il juge aujourd’hui moins poussé. M.Beau se demande en effet, si les journalistes ne sont pas un peu trop dépendants de quelques sources et qu’ils manquent donc de recul pour certaines affaires. Finalement, le journaliste a abordé le thème du journalisme et d’internet. Il a soulevé le problème que pose la gratuité d’internet par rapport à la rémunération des journalistes ainsi que la culture du buzz qui peut affecter les rédacteurs et d’une certaine manière polluer leur travail.

Après cela, nous avons pu poser une quinzaine de questions à Nicolas Beau sur le métier de journaliste, les médias, son parcours et autres.

Je crois bien que ce que je retiendrais le plus de cette conférence se sont les Tribunes de la presse qui ont vraiment l’air très intéressant avec des débats qui éveillent déjà ma curiosité et j’espère sincèrement pouvoir y assister (ceci n’est presque pas un message subliminal pour que le lycée organise une sortie à Bordeaux pour y assister…).

Merci à Lennaïg Carpe pour l’illustration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *