Skip to content
Mobile menu

Published in: L'as-tu vu?, sorties culturelles

Le retour du moustachu détective sur grand écran!

By Sarah GARROFE

Le Crime de l’Orient Express vous attend!

La nouvelle adaptation du célèbre roman d’Agatha Christie est sortie dans les salles fin 2017, le 13 décembre pour être exact et à défaut de pouvoir l’analyser en tant qu’adaptation (ce livre échappe encore à ma bibliothèque personnelle) je vais vous partager mon avis sur Le crime de L’Orient Express en tant que film à part entière. Mais d’abord, présentons décemment ce long-métrage. Réalisé par Kenneth Branagh, qui tient aussi le rôle principal, il rassemble des stars comme Johnny Depp, Michelle Pfeiffer, Josh Gad, Penélope Cruz, Willem Dafoe et j’en passe pour nous raconter en 1h49 l’enquête menée par Hercule Poirot pour retrouver l’assassin qui voyage parmi les passagers.

Le film possède des qualités et des défauts, il est extrêmement travaillé sur le plan esthétique, les couleurs sont vraiment impressionnantes, surtout les yeux des personnages qui sont magnifiques, qui sortent de l’ordinaire par leur éclat et qui nous obligent à les regarder avec attention, comme si la vérité y était inscrite. Les plans sont marquants, je pense notamment à la première fois où Hercule Poirot rentre dans l’Orient Express et où on aperçoit chaque personnage successivement dans le wagon restaurant depuis l’extérieur grâce à un plan séquence qui suit l’avancée du détective. Mais on peu aussi parler du début de la scène des révélations dans laquelle les 13 suspects sont assis à une longue table qui fait face à Hercule Poirot et qui n’est pas sans rappeler la Cène qu’on voit souvent représentée par les artistes de la Renaissance. Au-delà des images, la musique, la bande originale du film vaut le détour, un thème au piano et au violon, très beau, revient régulièrement dans le film et je vous conseille sincèrement de l’écouter. En revanche, du fait du grand nombre de personnages moteurs pour l’intrigue, certains d’entre eux sont quelque peu délaissés et sont très peu mis en avant. C’est vraiment dommage car chacun semble avoir une histoire intéressante mais le film ne s’y attarde pas vraiment et ce aussi pour des raisons techniques puisque autrement, il aurait duré bien plus longtemps. Une autre chose qui m’a titillée, c’est la manière dont est amenée l’affaire Armstrong dans le récit. Alors qu’elle est essentielle à l’intrigue, la première fois que le film l’aborde, j’ai eu l’impression qu’elle sortait de nulle part.

Malgré ça, je vous conseille vraiment ce film, car il vaut le détour et vous donnera peut-être envie (c’est mon cas), de découvrir ou, qui sait, de redécouvrir l’œuvre d’Agatha Christie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *