Skip to content
Mobile menu

Published in: Actualités, vie lycéenne

Une réforme plus ou moins controversée

By lolam

Cela fait maintenant quelques mois que les enseignants du lycée Saint Exupéry ont jugé nécessaire d’avoir une journée de réflexion sur un des aspects de la réforme du lycée. C’est pourquoi les cours ont été suspendus pour les élèves le vendredi 25 janvier 2019. Cette réforme, exige pour certains professeurs de faire deux heures de cours supplémentaires à partir de la rentrée prochaine. Cela engendre de nombreuses conséquences : une suppression de postes mais aussi une mauvaise répartition des heures de travail pour les professeurs dernièrement arrivés dans chaque discipline. Ce système entraîne un déséquilibre important de leur temps de travail et de ce fait, ils sont obligés de compenser les heures manquantes dans différents établissements rendant ainsi leurs conditions de travail peu favorable (temps de transport, emplois du temps compliqué, etc…). Cette réunion a donc été organisée pour discuter de l’avenir de ces nouveaux professeurs dont les conditions de travail vont être modifiées et dans le but de proposer de nouvelles solutions, car pour eux cela est inenvisageable.

Les enseignants ont également débattu du cas des élèves, actuellement en seconde, qui passeront en 2021 « le nouveau bac ». Filières supprimées, nouvelles spécialités, plus de choix… Sont les mots qui ressortent lorsque l’on aborde le sujet. Mais l’arrivée de cette réforme est-elle réellement une bonne chose ? En toute logique, oui. Car elle devrait éviter de mettre les élèves dans des cases avec des noms de filières et ainsi permettre à un lycéen un peu perdu dans son orientation de choisir une spécialité de chaque filière, par exemple : Maths, Langues étrangères, SES. Le résultat, pour l’instant, de cette réunion est que les élèves auront quatre spécialités à choisir au mois février pour n’en garder que trois en fin d’année ce qui assurera normalement la place de chaque élève dans les matières demandé. Car en effet, comme pour un concours il y aura un nombre de place limité pour beaucoup de demande, ce qui aux yeux des profs et des élèves est complètement injuste.

Nous disposons encore de peu d’information concernant cette réforme qui laisse tout le monde dans le flou.

Laisser un commentaire